Suggestions pour votre premier échange

Soyez proactif

Plus vous consultez de fiches et échangez de courriels, plus vous avez de chances d’obtenir un échange de maison. Faites-vous une courte liste des fiches qui vous intéressent et envoyez un bref message personnalisé à ces gens. Si vous vous contentez d’attendre que les autres vous contactent, vous limitez vos chances. Les premiers contacts ne vous engagent à rien. Si toutefois l’échange intéresse les deux parties, alors vous pouvez échanger tous les détails nécessaires.

Planifiez le plus longtemps possible à l’avance

Croyez-nous, c’est beaucoup plus facile si vous vous prenez longtemps à l’avance. À part pour un séjour très court,  il vaut mieux commencer à planifier une année à l’avance.

Faites montre de souplesse

Peut-être qu’une maison située à 30 km de Londres fera tout aussi bien l’affaire qu’un appartement en plein cœur  de la ville. N’oubliez pas que le coût de la vie est beaucoup moins élevé en banlieue et qu’en tant qu’échangeur de maison, vous avez la possibilité de faire un tel choix. Le transport en commun est habituellement efficace et peu coûteux.

Visez un échange équitable

Si vous êtes une famille de 5 enfants, il n’est peut-être pas réaliste de penser qu’un couple de retraités acceptera de faire un échange avec vous. Faites preuve d’une totale transparence vis-à-vis vos partenaires d’échange. Par exemple, ne dissimulez pas le fait que vous aurez besoin qu’ils nourrissent le chat et arrosent le jardin. De toute façon, la plupart des gens se feront un plaisir de s’acquitter de ces tâches.

Tenez compte des saisons

Est-il raisonnable de penser que des échangeurs de l’hémisphère Sud viendront au Canada en novembre, décembre ou janvier si vous n’habitez pas près d’un paradis des sports d’hiver ?… Il vaut mieux tenir compte de la saison, à moins que l’échange ne soit pas simultané ou que vos partenaires d’échange viennent ici pour voir de la parenté, par exemple, ou pour un événement spécifique qui a lieu à ces dates.

Ne limitez pas votre recherche

 Disons que vous souhaitez aller en Norvège mais que seulement 7 membres de la Norvège indiquent vouloir venir au Canada. Eh bien ne perdez pas de vue que peut-être 250 autres membres de la Norvège indiquent qu’ils sont “ouverts aux offres” : ce sont donc tous des partenaires d’échange potentiels.

Annoncez-vous à votre avantage

Vous avez peut-être indiqué dans votre profil que vous êtes “4 adultes” parce que des amis “pourraient” se joindre à vous durant votre séjour. Il vaut beaucoup mieux afficher 2 adultes et attendre les premiers échanges de courriels avec un prospect pour lui demander : “Auriez-vous des objections à ce qu’un couple d’amis se joigne à nous pendant notre séjour?”

Soyez prêt à négocier un échange équitable

Par exemple, si vous êtes un groupe de 4 adultes, vous pourriez accepter de séjourner 2 semaines chez des gens qui séjourneraient 3 semaines chez vous parce qu’ils sont seulement 2 personnes et qu’ils trouvent un tel échange plus équitable.  Tous les arrangements sont possibles : 2 semaines avec voiture contre 3 semaines sans voiture pourrait aussi être une option.

Envisagez l’échange non simultané

 Avec des échangeurs de l’hémisphère Sud, il est parfois beaucoup plus facile d’arranger un échange non simultané. Voici 3 suggestions si vous n’avez pas de résidence secondaire, de caravane, de bateau ou de parenté où aller pendant que vos partenaires d’échange sont chez vous :

– 2 couples qui sont membres depuis longtemps se mettent ensemble pour leurs vacances et libèrent une de leurs résidences aux fins de l’échange.

– Si vous êtes seul et que vous souhaitez faire un échange non simultané, pourquoi ne pas demander à un ami de se joindre à vous ? Vous pourriez ensuite libérer un des deux domiciles (le sien ou le vôtre) pour l’échange.

– La plupart des échangeurs veulent votre maison pour seulement 2 semaines environ. Pourquoi ne  pas aller chez de la parenté au Canada pendant que vos partenaires d’échange sont chez vous ?

Formulaire d’entente concernant l’échange

Une fois votre premier échange arrangé, nous vous recommandons de remplir le Contrat d’échange afin qu’il n’y ait pas de confusion relativement aux dates fixées et aux autres détails. Sans ce formulaire dument rempli, HomeLink ne peut pas intervenir advenant l’improbable éventualité où un problème survient.